Bulletin statistique mensuel : novembre 2018

Thème de novembre : Violence sexuelle et sexiste

Découvrez quels sont les projets des acteurs canadiens dans le domaine de la violence sexuelle et sexiste. Lien vers l’Explorateur de projets et les projets liés à la violence sexuelle et sexiste

world map

Membre en vedette 

Centre d'étude et de coopération internationale (CECI)

Le CECI est un réseau international reconnu d’experts qui œuvrent dans le but de renforcer les capacités de développement économique, d’appuyer des initiatives de sécurité alimentaire, d’accroître la sécurité des populations, de mener des interventions d’urgence et d’établir des rapports égalitaires entre les hommes et les femmes. Par la mise en œuvre de projets de développement durable, le CECI lutte contre la pauvreté et l’exclusion en Afrique, en Asie et en Amérique centrale et latine.

Visite à domicile d’une leader engagée et d’une animatrice psychosociale (Rapport du CECI sur les bonnes pratiques de la COCAFE)

Le projet du CECI

Le CECI a réalisé le Projet de lutte contre les violences faites aux femmes (PLUVIF) dans la région des Grands Lacs (au Rwanda, au Burundi et en République démocratique du Congo). Le projet avait pour objectif de mobiliser les communautés, ainsi que les secteurs judiciaire, psychosocial et médical aux fins d’adapter des protocoles de service en fonction des besoins des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG). En collaboration avec un collectif de 11 organisations menées par des femmes, la COCAFEM/GL (Concertation des collectifs des Associations féminines/Grands Lacs), le CECI a mis sur pied un mécanisme communautaire de prévention, d’alerte et d’intervention qui repose sur l’engagement bénévole et volontaire de plus de 1 500 leaders communautaires qui interviennent auprès des victimes de VSBG conjointement avec des animatrices psychosociales. Grâce à cet engagement pansectoriel et communautaire, y compris celui des hommes, les populations locales dénoncent maintenant les comportements de VSBG, celles-ci ne sont plus un tabou et la dynamique des ménages est plus égalitaire.

Pour en savoir plus sur ce projet du CECI, consultez notre Explorateur de projets!

Le projet du CECI en chiffres

  • 10 200 femmes et jeunes filles ont eu accès aux services de leur choix (psychosociaux, médicaux, juridiques et judiciaires).
  • 436 victimes de violences sexuelles et basées sur le genre ont bénéficié d’un appui à la réintégration socioéconomique qui a favorisé leur autonomisation, leur sécurité et leur estime de soi.
  • 1 200 couples ont été sensibilisés à l’égalité entre les hommes et les femmes et aux méfaits des violences sexuelles et basées sur le genre.

Faits saillants sur la collecte de données

Comment les actrices de mobilisation communautaire ont-elles soutenu la collecte de données sur les VSBG à l’échelle nationale?

Les animatrices psychosociales veillent à ce que les victimes de VSBG aient accès à un continuum de services. Elles sont des actrices communautaires et de proximité qui accompagnent les victimes du début à la fin de leur parcours. Elles travaillent dans des maisons d’écoute sûres et privées établies par des OSC ou à leur propre domicile. Elles écoutent, et offrent des services de counseling, de référence et d’accompagnement aux personnes touchées par les VSBG. À l’aide d’outils de rapport simples et reproductibles, elles consignent des renseignements de base sur chaque cliente, sur le cas et sur les services recommandés. Cette information facilite la prise de décisions rapides pour la rétention de la preuve, l’accès à des services de santé appropriés (p. ex., prophylaxie dans les 72 heures), et les mesures à prendre pour l’application de la loi et les leaders communautaires. Elle est transmise aux structures étatiques pertinentes, surtout en RDC où des centres d’information nationaux s’appuyant sur une identification confidentielle (codification) des victimes offrent un aperçu holistique des cas et des services offerts. Au Rwanda, outre les services de counseling aux victimes de VSBG, les animatrices psychosociales contribuent aussi à offrir des services de counseling aux personnes qui continuent de vivre avec le traumatisme du génocide.

Approfondissez le sujet en lisant la publication du CECI intitulée «Les bonnes pratiques de la COCAFEM/GL » qui fait état des leçons apprises dans le cadre du PLUVIF. Le document se veut une source de référence non seulement pour les structures techniques de l’État concernées par la réponse aux besoins des victimes de VSBG, mais aussi pour les organisations de la société civile engagées dans l’accompagnement des victimes afin d’enrichir leurs pratiques.

Visionnez la vidéo du CECI sur le parcours de deux femmes qui luttent contre les violences sexuelles et basées sur le genre à l’échelle locale.

Ressources sur la violence sexuelle et sexiste

Rapport de projet du CECI

Rapport du CanSFE sur les indicateurs en santé et droits sexuels et reproductifs

Questions fréquentes sur la notation genre de l’IASC

Base de données MEASURE Evaluation sur les indicateurs en violence sexuelle et sexiste

Base de données sur les crimes sexuels en situation de conflit : recherche et jurisprudence

Base de données du SIASIC sur la violence sexuelle et sexiste en Afrique

Base de données mondiale sur la violence à l’égard des femmes d’ONU Femmes

Centre virtuel de connaissances pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles d’ONU Femmes

Trousse d’outils pour le suivi en matière de violence fondée sur le genre

Trousse de formation : mesure et évaluation des programmes de prévention et d’atténuation de la violence fondée sur le genre

Groupe de travail de l’IGWG sur la violence fondée sur le genre

En apprendre davantage

Suivez-nous sur Twitter : Le CanSFE va assister à la Conférence internationale sur la planification familiale à Kigali, au Rwanda du 12 au 15 novembre. Suivez les conversations intéressantes qui s’y dérouleront sur Twitter @CanWaCH et #ICFP2018.

En savoir plus : Ça y est! La Collaboration canadienne pour la santé mondiale est officiellement lancée. Elle réunira des partenaires du Canada et d’autres pays pour générer des solutions aux pressants défis liés aux données en matière de santé mondiale et d’égalité des sexes. Rendez-vous ici pour en suivre les activités.

Joignez-vous à nous : Le CanSFE est le partenaire officiel de la 24e Conférence canadienne sur la santé mondiale qui a lieu du 19 au 21 novembre à Toronto, en Ontario, qui porte sur le thème Environnements fragiles et santé mondiale : examiner des facteurs de changement. Nous y tiendrons un panel intitulé « Détectives demandés : grands mystères à résoudre en mesure et évaluation ». Inscrivez-vous et soyez des nôtres!

Campagne en cours : Vous voulez contribuer à la croissance du mouvement pour l’égalité des sexes au Canada? La Mobilisation canadienne Women Deliver 2019 est actuellement à la recherche d’actrices et acteurs de changement passionnés qui pourraient agir à titre de chefs de file de la mobilisation et mener des consultations sur la violence fondée sur le genre en prévision de la Conférence Women Deliver 2019. Joignez-vous à la Mobilisation ici!

Restez à l’affût : Le CanSFE communiquera sous peu les détails d’un prochain webinaire sur les enseignements tirés pour le changement en matière de politiques et de plaidoyer avec le secteur de l’application des lois. Manifestez votre intérêt auprès de ahossain@canwach.ca afin d’être mis au courant du prochain événement en direct!