La COVID-19 et le plan d'action Prospérer

La COVID-19 et le plan d'action Prospérer

 

Alors que les répercussions de la COVID-19 se poursuivent aux quatre coins du monde, nous constatons les effets troublants et inégaux de la pandémie sur différentes populations. Nous savons que le virus et les diverses réponses à celui-ci ont transformé la vie de nombreuses personnes et que ces impacts ne sont pas égaux : les femmes, les filles, les adolescent-es, les personnes LGBTQI2S+, les personnes handicapées et bien d’autres sont particulièrement vulnérables en raison de la façon dont la COVID-19 exacerbe des inégalités sociales et de genre qui existaient déjà. C’est pourquoi le Canada et les partenaires canadiens doivent assurer une réponse féministe à la COVID-19, dans cette crise sanitaire mondiale.

En 2019, la communauté canadienne travaillant pour la santé mondiale s’est unie autour du plan d’action Prospérer afin de co-développer et d’appuyer une vision ambitieuse sur dix ans pour le leadership canadien en matière de santé et de droits dans le monde. Le plan d’action Prospérer met à profit la voix unique du Canada et son leadership mondial pour stimuler stratégiquement le progrès et répondre à des besoins essentiels non comblés afin d’améliorer la santé mondiale et de renforcer les droits humains. Il comprend des engagements audacieux consistant à renouveler, à accélérer et à diriger des interventions de développement qui accroissent l’impact du Canada en santé mondiale. En juin 2019, le gouvernement canadien a adopté ce plan d’action et annoncé un engagement ferme et ambitieux visant à augmenter le financement de la santé et des droits mondiaux à 1,4 milliard $ par année jusqu’en 2023 et à le maintenir jusqu’en 2030. La COVID-19 et le plan d'action Prospérer

 

Téléchargez la note politique La COVID-19 et le plan d'action Prospérer