L’ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité

Government du Canada - 12 juin 2019 

Le Canada sait que la pleine participation des femmes au règlement des conflits se traduit par une paix plus durable. L’ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité jouera un rôle central dans le renforcement des efforts que déploie le Canada pour que les sociétés de partout dans le monde deviennent plus inclusives, plus égalitaires et plus pacifiques. Cet objectif sera atteint grâce à la participation des femmes à la prévention des conflits, à la stabilisation et à la consolidation de la paix.

Le mandat pangouvernemental de l’ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité comportera de multiples facettes :

  • formuler des conseils sur l’état de la mise en œuvre du Plan d’action national sur les femmes, la paix et la sécurité et sur la façon dont le Canada peut continuer d’exercer un leadership mondial à ce chapitre;
  • renforcer les efforts du Canada en ce qui concerne les femmes, la paix et la sécurité;
  • mobiliser, faire participer et consulter les parties prenantes impliquées dans la promotion des femmes, de la paix et de la sécurité afin de rehausser la visibilité du Plan d’action national;
  • organiser des événements pour encourager l’excellence parmi ceux et celles qui font progresser la participation significative des femmes à la consolidation de la paix;
  • représenter le Canada au sein d’initiatives nationales et internationales liées aux femmes, à la paix et à la sécurité.

L’ambassadrice pour les femmes, la paix et la sécurité conseillera les ministres suivants :

  • Ministre des Affaires étrangères
  • Ministre de la Défense nationale
  • Ministre du Développement international
  • Ministre des Femmes et de l’Égalité des genres
  • Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
  • Ministre de la Justice
  • Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Biographie

Jacqueline O’Neill possède un baccalauréat en commerce de l’Université de l’Alberta et une maîtrise en politiques publiques de la Kennedy School of Government de Harvard.

Au cours de sa carrière, Mme O’Neill a appuyé la création de stratégies et de cadres stratégiques nationaux pour plus de 30 pays, l’OTAN, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et les Nations Unies. Elle a aidé à établir le domaine de spécialité des femmes, de la paix et de la sécurité ainsi que son application au sein de gouvernements, de forces de sécurité et d’organisations multilatérales.

Elle a conseillé le gouvernement du Canada à l’égard de son premier (2011-2016) et de son deuxième (de 2017 à aujourd’hui) plan d’action national pour les femmes, la paix et la sécurité.

Dans son rôle de présidente du Institute for Inclusive Security, Mme O’Neill a appuyé directement des coalitions de dirigeantes en Colombie, du Soudan du Sud, du Soudan, du Pakistan et d’ailleurs. Dans le cadre de ce travail, elle a encouragé l’inclusion réelle des femmes dans les négociations de paix, les dialogues politiques nationaux et l’élaboration de politiques. Elle a également travaillé au sein de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies au Soudan ainsi qu’à l’Université pour femmes Ahfad de Khartoum.

De concert avec l’ancien lieutenant-général Roméo Dallaire, elle a aidé à fonder la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative pour éliminer l’utilisation des enfants dans le cadre des conflits. Avant cela, Mme O’Neill était la conseillère en politique pour le secrétaire d’État canadien pour la région de l’Asie-Pacifique. Récemment, elle a occupé les fonctions de Global Fellow au Canada Institute du Woodrow Wilson Center, de professeure auxiliaire à l’Université de Georgetown et de membre du conseil d’administration du Conseil international du Canada.