Michael Messenger

Président et chef de la direction, Vision Mondiale Canada

En tant que Président et Chef de la direction de Vision Mondiale Canada, Michael Messenger est à la tête du plus grand organisme d’aide humanitaire, de développement des communautés et de défense des droits au Canada. L’organisme, dont le siège canadien se situe à Mississauga en Ontario, travaille dans plus de 100 pays à travers le monde.

Avant sa nomination, Michael était le vice-président exécutif et le chef des opérations de l’organisme depuis 2010. Il était responsable de l’équipe de la haute direction ainsi que de toutes les opérations, incluant les activités de parrainage qui viennent en aide à plus de 480 000 enfants, les interventions d’urgence en situation de crises diverses, ainsi qu’un chiffre d’affaires de plus de 415 millions de dollars.

Avant 2010, il a été, durant trois ans, le vice-président aux Affaires publiques. Il gérait les relations publiques, la défense des droits et l’éducation, ainsi que les relations et les communications avec le gouvernement.

La relation entre Michael et Vision Mondiale a débuté en 1990, alors qu’il était récemment diplômé de l’université, il a travaillé pour l’organisme pendant cinq ans dans le domaine de la politique publique et des relations internationales à Genève et à Toronto.

En 1995, il a quitté Vision Mondiale pour poursuivre des études en droit. Il a ensuite exercé le droit pendant neuf ans à Halifax. En tant qu’associé chez Cox & Palmer, il a développé une vaste expertise en matière de litige et a servi de conseiller senior pour une enquête publique hautement médiatisée portant sur des questions liées au système de justice des mineurs. Michael a conservé sa relation avec Vision Mondiale tout au long de sa carrière juridique en siégeant au Conseil d’administration canadien pendant plus de trois ans.

Michael voyage fréquemment pour prendre part au travail de Vision Mondiale à travers le monde. Il s’est entre autre rendu aux Philippines, après le passage du typhon Haiyan pour prendre connaissance de la situation. Il a ensuite effectué un long séjour au Zimbabwe en 2013 afin de participer aux programmes d’aide humanitaire et de développement des communautés. Son plus grand souhait est de voir chaque enfant atteindre son plein potentiel. Il se préoccupe des problèmes de santé maternelle et infantile ainsi que de l’éducation. Il se consacre également aux plaidoyers en faveur des communautés. Il croit fermement au pouvoir de l’innovation afin d’apporter des solutions durables à la pauvreté. Il est enthousiaste à l’idée de collaborer avec la population canadienne et de partager l’importance de leur soutien dans l’amélioration des conditions de vie des enfants.

Michael Messenger